Annales du B.I.A.

Le site web de référence du Brevet d'Initiation Aéronautique !

Publication des résultats 2022 : carte des académies.

Avion Avion Avion

Origines du B.I.A.

Ce nouveau né peut être vu comme le résultat de deux volontés : l'une du monde de l'éducation ; l'autre du monde de l'aéronautique.

En 1937, Jean Zay, ministre de l'éducation et des beaux arts, tente une rénovation des pratiques pédagogiques par son arrêté du 22 mai 1937 en développant les loisirs dirigés. Il s'agissait de proposer aux élèves volontaires des activités extrascolaires, théâtres, activités artistiques, sorties et visites de musées, de fermes, d'usines ainsi que des activités liées aux technologies.

D'autre part, Pierre Cot, pilote amateur, passionné des aéronefs, défenseur d'une aviation populaire et Ministre de l'Air, voulu que l'aviation ne soit pas réservée à une élite mais s'ouvre au plus grand nombre. Il créera les S.A.P. (Sections d'Aviation Populaire), l'état achètera des avions et paiera mécaniciens et instructeurs.

C'est la rencontre de ces deux initiatives qui fut à l'origine, certes lointaine, du Brevet d'Initiation Aéronautique.

C'est après la Seconde Guerre mondiale que la France prit conscience de l'importance d'une armée de l'air et qu'il était essentiel de la développer en recrutant, pilotes, instructeurs et mécaniciens. C'est pourquoi fut mis en place le Brevet Elémentaire des Sports Aériens (B.E.S.A.).

Puis, c'est en 1968 que le B.E.S.A. fut remplacé par l'actuel Brevet d'Initiation Aéronautique (B.I.A.), ouvert aux élèves âgés de 13 ans ou plus. Il est organisé par les Comités d'Initiation et de Recherche Aéronautique et Spatiale (C.I.R.A.S.) de chaque académie. La formation est proposée dans certains établissements scolaires où les cours sont encadrés par un agréé du Certificat d'Aptitude à l'Enseignement Aéronautique (C.A.E.A.).

Pourquoi passer le B.I.A. ?

Pour apprendre à piloter : 80 % des professionnels de l'aéronautique sont titulaires du B.I.A.
Le B.I.A. n'est pas réservé aux futurs pilotes, il est également un moyen priviligié de découvrir l'ensemble des opportunités de carrière dans l'aéronautique :

Généralités sur l'examen

Le brevet d'Initiation Aéronautique est une formation aéronautique à part entière comprenant une partie théorique et une partie pratique sanctionnée par un diplôme d'Etat délivré conjointement par le ministère de l'Education Nationale et le ministère de l'Aviation Civile.

L'examen du B.I.A. se déroule chaque année dans la deuxième quinzaine de mai. Il prend la forme d'un questionnaire à choix multiples (QCM) de 100 questions qui portent sur cinq épreuves. Chaque épreuve de l'examen compte 20 questions avec 4 réponses proposées. Il n'y a qu'une unique bonne réponse par question et 1 point est attribué à chacune d'entre elles. Dans le cas d'une abscence de réponse ou d'une mauvaise réponse, auncun point n'est attribué. Il existe des épreuves supplémentaires aux cinq obligatoires qui sont facultatives. Parmi celles proposées, le candidat peut choisir d'en traiter une seule lors de l'examen. Si ce choix est fait, seuls les points au-dessus de 10 points sont comptabilisés dans la note finale.

Le total des épreuves est de 100 points, le candidat devra totaliser au minimum 50 points pour réussir l'examen. Des mentions sont attribuées en fonction de la note finale :

Les sections qui suivent forment une chronologie de l'organisation des épreuves de l'examen due à la réforme du programme. Cela à pour but d'expliquer pourquoi une épreuve d'aéromodélisme se trouve dans les QCM en ligne et pourquoi d'autres épreuves existaient.

Actuellement (2015-2022)

Epreuves obligatoires (2h30)

  1. Météorologie et aérologie
  2. Aérodynamique, aérostatique et principes du vol
  3. Etude des aéronefs et des engins spatiaux
  4. Navigation, réglementation, sécurité des vols
  5. Histoire et culture de l'aéronautique et du spatial

Epreuve facultative (0h30)

Année de transition (2015)

Epreuves obligatoires (2h30)

  1. Météorologie et aérologie
  2. Aérodynamique, aérostatique et principes du vol
  3. Etude des aéronefs et des engins spatiaux
  4. Navigation, réglementation, sécurité des vols
  5. Histoire et culture de l'aéronautique et du spatial

Epreuve facultative (0h30)

À titre transitoire, pour la session 2015, l'épreuve facultative prévue à l'article 2 du présent arrêté est choisie par le candidat parmi les disciplines suivantes :

Au début (1999-2015)

Epreuves obligatoires (2h30)

  1. Aérodynamique et mécanique du vol
  2. Connaissance des aéronefs
  3. Météorologie
  4. Navigation - Réglementation - Sécurité
  5. Histoire de l'aéronautique et de l'espace

Epreuve facultative (0h30)

Des livres

Tout en se confrontant aux annales en ligne, il est aussi agréable de posséder un support papier. Si vous cherchez un livre pour étudier, voici une petite sélection :

Sources

Vous pouvez consulter les sources utilisées en cas de doute ou pour avoir des précisions.